La question de l’impunité

 

L’impunité est le gros problème de la Guinée et représente le gros défi de ce pays à la veille du second tour des élections.

En effet; si le problème de l’impunité n’est pas résolu, la nouvelle démocratie qui se met en place sera très fragilisé.

 

Cas reportés:

  • Mamadou Aliou Barry président de l’observatoire National des Droits de l’Homme a été violenté et agresser au courant du moins d’octobre alors qu’il investigait sur des cas de violences commis par les Amembres de forces de l’ordre notamment, l’armée et la FOSEPEL (Force de Sécurisation du Processus Electoral).
  • Menaces à l’endroit du chargé de l’Organisation au sein de l’organisation guinéenne pour les droits de l’Homme (OGDH) Souleymane BAH qui a été contrait de quitter en catimini Conakry pour Dakar avec son fils pour garantir sa sécurité et celle de son fils.

 

Recommandation

  • Mettre fin à l’impunité;
  • Assurer le respect de la liberté d’expression;
  • Garantir la réussite du second tour de l’élection présidentielle;
  • Garantir la protection des défenseurs des droits de l’homme.