ont le plaisir d’annoncer la tenue d’un

Atelier de formation des formateurs sur les mécanismes de protection des défenseurs des droits de l’homme.
———————————–
Lomé, 19-23 Juillet 2010

Le Service International pour les Droits de l’Homme (SIDH), en partenariat avec le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH), organise, dans le cadre du renforcement des capacités des défenseurs des droits humains, une formation à l’attention des membres des coalitions nationales du Réseau.

L’objectif de cette formation est de renforcer les capacités des coalitions nationales dans la saisine des mécanismes de protection des droits de l’homme, ansi que des activités de plaidoyer et de lobbying au niveau des pays de la sos-région. Suite à cette formation, les participants constitueront les points focaux du Réseau quant à la mise en oeuvre de ces activités:

La formation se tiendra à Lomé du 19 au 23 Juillet 2010 et portera sur:

1. La saisine des mécanismes de protection des droits de l’homme, et principalement ceux relatifs aux droits des défenseurs des droits de l’homme, tant au niveau africain qu’onusien;

2. L’utilisation efficace et accrue des stratégies de lobbying et de plaidoyer aux niveaux national, régional et international, afin d’engager les Etats de la sous région dans la mise en œuvre de leurs engagements internationaux et régionaux en matière de droits de l’homme.

Les coalitions nationales sont invitées à présenter au minimum la candidature de 3 de leurs membres, en se réferrant aux critères de sélection définis et en tenant dûment compte des termes de références des points focaux (voir procédure de soumission de candidatures pour la participation à la formation ci-dessous).

—————————-
PROCEDURE DE SOUMISSION DES CANDIDATURES

Les coalitions nationales sont invitées à présenter la candidature d’AU-MOINS 3 de leurs membres remplissant les critères ci-dessous (I) et en tenant compte des termes de référence des points focaux (II).
Chaque coalition nationale devra impérativement présenter au moins 3 candidatures sous peine de ne pas voir ses candidatures examinées. Le Secrétariat du Réseau sélectionnera parmi les candidatures reçues les participants à l’Atelier.

I. CRITERES DE SELECTION DES PARTICIPANTS

La sélection des candidats sera axée sur le genre, les candidatures féminines étant encouragées et privilégiées si remplissant les conditions requises suivantes.

Les candidats devront:

  • Avoir des connaissances en droits de l’homme et maitriser le lexique juridique utilisé;
  • Avoir déjà participé à une formation sur les mécanismes de protection des droits de l’homme;
  • Avoir déjà participé à un atelier de formation en tant que formateur;
  • Occuper une fonction ayant trait à la formation ou au plaidoyer au sein de son organisation;
  • Avoir déjà participé à des activités de plaidoyer ou de lobbying;
  • Avoir de bonnes capacités rédactionnelles pour les rapports et communiqués de presse;
  • Bien maitriser l’anglais ou le français ; de solides notions dans l’autre langue sera un atout.

Documents à fournir:

  • Cv datant de moins de 3 mois;
  • Une lettre de recommandation du responsable de l’organisation/coalition;
  • Une lettre d’engagement de l’organisation/coalition mandataire sur l’envoi de rapports après la formation.

NB : Les candidats retenus devront s’engager à rendre des rapports d’activités qui devront être envoyés au ROADDH/WAHRDN suite à la formation sous peine de voir leur organisation exclue de toutes les formations futures.

II. TERMES DE REFERENCE DES POINTS FOCAUX

A l’issue de la formation, les participants auront acquis la qualité de points focaux du Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (le Réseau) au niveau du pays dont ils auront la charge. Ces points focaux auront pour mandat spécifique la saisine des mécanismes de protection des droits de l’homme au niveau national et international, ainsi que les activités de lobbying et de plaidoyer dans la sous-région. En tant que tels, ces derniers seront les interlocuteurs directs du Réseau et des coalitions nationales pour toute information ayant trait à ces activités.

Au-niveau des coalitions nationales, et en contact avec le Secrétariat du Réseau, le point focal:

  • saisira les mécanismes de protection des droits de l’homme, et à ce titre, o Adressera les appels urgents aux mécanismes spéciaux, et o Préparera les communications, qui seront, par suite, transmises au Secrétariat du Réseau pour soumission aux organes de protection intéressés;
  • documentera les violations aux droits de l’homme commises en vue de la saisine des mécanismes de protection et de la rédaction du rapport biannuel à soumettre au Secrétariat du Réseau;
  • mènera des actions de lobbying et de plaidoyer auprès des instances nationales et internationales, qui se trouvent dans les pays dont ils auront la charge et relaiera, à ce titre, les actions de lobbying du Réseau auprès des pays dont ils auront la charge; et
  • préparera des communiqués de presse, qui seront diffusés soit par la coalition nationale soit par le Réseau.

Vis-à-vis du Secrétariat du Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains, le point focal:

  • relaiera les actions de lobbying du Réseau auprès des pays dont ils auront la charge;
  • informera le Secrétariat du Réseau de la situation des droits humains dans les pays qu’ils auront à charge, de la saisine des mécanismes de protection initiée et des communiqués de presse diffusés; et
  • soumettra deux rapports par an au Secrétariat du Réseau de préférence au moins un mois avant chaque session de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples et du Forum des ONGs. Chaque rapport fera état des préoccupations et tendances spécifiques au pays en matière de droits de l’homme.

Le point focal pourra être impliqué, à titre subsidiaire, dans les activités de formation au lobbying et au plaidoyer au niveau national, ainsi que dans les recherches thématiques conduites par le Réseau.

Afin d’aider les points focaux à la bonne réalisation de leur mission, le Secrétariat du Réseau, dans la limite de ces moyens, disséminera l’information communiquée par les points focaux dans tout le Réseau de manière à maintenir une communication fluide entre les points focaux et les coalitions nationales. Le Réseau mettra également à disposition des points focaux les informations nécessaires à leur mission.

Activités préparatoires des points focaux organisées pendant l’atelier de formation

Au cours de la formation, les participants devront développer un plan d’action présentant les actions qu’ils envisagent de mener pour atteindre les objectifs fixés dans leur termes de référence.

Pour d’amples informations, veuillez contacter le secrétariat régional (écrire à la chargée de l’administration du secrétariat: [email protected] ou à la chargée de programmes: [email protected]).


Publié le 25/05/2010