Lomé le 19 Août 2010. Le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains
(ROADHH/WARDHN), à été informé de l’arrestation de M. Koffi Komdedzi FOLIKPO le
mercredi 11 Aout 2010, à Lomé au Togo.

M. FOLIKPO est coordinateur et porte-parole de l’organisation « Pyramid of Yeweh »,
organisation citoyenne transnationale et panafricaine dont le siège se trouve à Genève et
qui dénonce sans cesse les atteintes aux droits de l’homme au Togo.

En date du 11 Aout 2010, M. Folikpo a été interpellé alors qu’il se rendait à la veillée de
prière hebdomadaire qu’organise le Front Républicain pour l’Alternance et le Changement
(FRAC) lorsque la moto qui le remorquait a été immobilisée par une fourgonnette de la
gendarmerie.

Suite à cette interpellation, M. Folikpo est incarcéré à la gendarmerie où il demeure jusqu’à
ce jour sans aucune inculpation.

Le ROADDH/WAHRDN tient à rappeler aux autorités togolaises que la détention sans
inculpation d’un individu viole les principes de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et
des Peuples, particulièrement les articles 6 et 9, respectivement sur le droit à la liberté et la sécurité de sa personne (6) et le droit à la liberté d’expression (9).

Ceci démontre également que l’Etat togolais a faillit à ses obligations de protection envers
ses citoyens, en encourageant une sanction à l’endroit d’une personne désirant participer à
la conduite des affaires de l’Etat comme le lui garanti l’article 13 de la Charte Africaine des
Droits de l’Homme et des Peuples, ainsi que les dispositions pertinentes des différents
textes régionaux et internationaux librement ratifiés par la république du Togo.

Le ROADDH/WAHRDN condamne sévèrement cette atteinte aux droits fondamentaux d’un citoyen, et demande aux autorités togolaises:

  • De libérer sans condition M. Koffi Komedzi Folikpo ou de l’inculpé formellement;
  • De garantir son droit à un procès juste et équitable et à être défendu;
  • De respecter tous les principes de droits de l’homme contenu dans les textes régionaux et internationaux ratifié par le Togo.

 

Fait à Lomé, le 19 Août 2010.
ROADDH/WAHRDN