L’appel du camp Ouattara ce vendredi à de nouvelles manifestations, vers la RTI et la Primature, siège du gouvernement de Laurent Gbagbo fait monter la tension. La tentative du camp d’Alassane Ouattar à marcher, sans violence, sur la RTI, située dans le quartier de Cocody, dans le nord de la capitale économique, afin d’essayer d’en prendre le contrôle a échoué et a fait une trentaine de mort dans le rang des manifestants.

Luis MORENO-OCAMPO, procureur de la Cour pénale international a dit que certaines personnes en Côte d’Ivoire planifient des attaques. Il ajoute en disant que s’ils commettent des crimes, ils seront poursuivis.” Comme quoi la dignité humaine ne doit pas être bafouée.