Cet atelier est l’aboutissement des activités de collecte des informations à l’élaboration des rapports de la SC, des activités de lobbying et de plaidoyer pour la prise en compte des recommandations de la société civile par le Conseil des Droits de l’Homme. Ainsi, le Togo va entamer le processus de rédaction du rapport définitif sur la situation des droits de l’homme qui sera soumis à l’Assemblée générale des Nations Unies en juillet prochain.

Selon Nakpa Polo, directrice générale des Droits de l’Homme, Il s’agit, dans ce processus, d’intégrer une approche basée sur les droits de l’homme dans les projets et programmes afin d’améliorer la jouissance de ces droits pour tous les togolais.

La ministre des Droits de l’homme, de la Consolidation de la Démocratie et de la Formation Civique, Léonardina Rita Doris Wilson de Souza a réaffirmé l’attachement du gouvernement togolais à assurer le respecte des droits humains à tout togolais.