Renforcement de la coopération technique et des services consultatifs en Guinée.

Le Conseil des droits de l’homme,

Guidé par la Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l’homme et les autres instruments pertinents relatifs aux droits de l’homme,
Rappelant la résolution 60/251 de l’Assemblée générale en date du 15 mars 2006, et sa résolution 13/21 en date du 26 mars 2010,
Réaffirmant que tous les États ont l’obligation de promouvoir et de protéger les droits de l’homme et les libertés fondamentales consacrés dans la Charte, la Déclaration universelle des droits de l’homme, les pactes internationaux relatifs aux droits de l’homme et les autres instruments pertinents relatifs aux droits de l’homme auxquels ils sont parties,
Notant avec satisfaction que la situation en matière de droits de l’homme et de sécurité en Guinée s’est sensiblement améliorée,
Rappelant qu’il est de la responsabilité première de la Guinée d’assurer la protection des populations civiles, de mener des enquêtes sur les violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire et de traduire les responsables en justice,

1. Rend hommage aux efforts de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, de l’Union africaine et de toutes les autorités concernées, en particulier l’ancien Président Sékouba Konaté et l’actuel Président Alpha Condé, pour le rétablissement de l’état de droit, des libertés fondamentales et du respect des droits de l’homme. Lire la suite