Au lendemain de l’annonce des résultats provisoires, lundi, des violences politico-ethniques, qui ont fait 7 à 12 morts et plus de 200 blessés selon les sources, s’étaient déclenchées dans le pays.

Dans une rencontre entre Konaté et Cellou Dalein Diallo à la présidence de la République, le candidat de l’UFDG s’est plaint du mauvais traitement de l’armée sur ses militants. Il a interpellé le chef de la junte pour que cesse le ratissage, les arrestations arbitraires dont les militants de l’UFDG ont fait les frais. Alpha Condé, arrivé premier selon les résultats provisoires de la Ceni, a fait une déclaration ce mardi soir dans laquelle il condamne les agissements de l’armée. “L’armée est un problème et il faudra revoir leur situation” a t’il martelé.