Objet: Communiqué conjoint Amnesty International Sénégal et la Ligue Sénégalaise des Droits humains relatif aux menaces de mort à l’endroit d’Alioune Tine et toutes sortes de représailles et tentatives de dénigrement à l’endroit de la RADDHO

La section Amnesty international du Sénégal et la ligue sénégalaise des droits humains expriment leurs plus vives inquiétudes face aux menaces de mort proférées de nouveau à l’encontre d’Alioune TINE et aux multiples tentatives de dénigrement et de diabolisation en cours contre la RADDHO.

Nos deux organisations tiennent à informer l’opinion nationale et internationale sur ces faits d’une gravité extrême qui constituent des harcèlements et mesures de représailles intolérables contre des défenseurs de droits humains.

Nos deux organisations prendront les dispositions appropriées afin que toutes les institutions et les structures chargées de veiller à la protection des défenseurs des droits humains partout à travers le monde soient imprégnées de cette situation.

Fait à Dakar, le 04 Octobre 2011