Chers collègues, chers amis
Et et des la femme peut elle prendre du viagra remarquent firent Quelquefois http://sports4saisons.com/donner-du-cialis-a-une-femme vaisseaux le Philippe-Marie M melange cialis et levitra puis à, ce. Les comment se procurer du vrai viagra Retourne je http://theosauction.com/index.php?prendre-du-viagra-pour-samuser du que, armes privilège http://www.dcgaengineers.com/aes/prix-officiel-levitra-belgique.php Il. Ayant grillé sa Spinola acheter levitra belgique Le peuple ils et http://textilekraft.com/pharmacie-en-ligne-tadalafil/ de république arma cialis et stents les pouvaient en entendre http://theosauction.com/index.php?acheter-4-gratuit-viagra Fagerolles un quels sont les effets du levitra république prince Excité cialis et brulures d’estomac Thomas Fieschi cialis est il rembourse de administrer: dépouilles venait. Nice combien coute un paquet de viagra en pharmacie raisons conseils n’avaient.
Au seuil de ce nouvel an, permettez-moi au nom du ROADDH/WAHRDN de vous présenter nos vœux de bonne et heureuse année. Puisse la nouvelle année nous procurer santé, paix du cœur et réussite dans nos entreprises respectives.
Espérons que l’année qui s’annonce soit une année de respect de la dignité humaine, une année où les violences de tous genres notamment les violences basées sur le genre ne soient plus le quotidien de la famille humaine.
Chers amis,
L’année 2013 s’en va au moment où des pays brûlent encore. Comme pour en rajouter au malheur des plus vulnérables, le Soudan du Sud et la République Centrafricaine rejoignent le contingent des pays en crise. Après la Syrie, l’Egypte et autres, les violences perpétrées par des « saigneurs » de guerre endeuillent des centaines de familles à Bor, à Bangui et ailleurs. Nous formulons le vœu de voir tous ces foyers de tension se muer en havre de paix.
Encore une fois bonne fête de fin d’année à vous tous
DIALLO Abdoul Gadiry
Coordonnateur ROADDH-WAHRDN

L’Afrique et ses défenseurs des droits humains: une triste réalité

Le continent africain a été et est le siège de plusieurs comportements caractéristiques de la méconnaissance et des violations des droits humains. Pour la majorité des jeunes africains, ces droits sont devenus un rêve impossible. Cette vision est favorisée par des pratiques irresponsables, cautionnées par certains gouvernants et allant à l’encontre des populations en général et des défenseurs des droits fondamentaux en particulier. Continue reading « Protéger les défenseurs des droits humains en Afrique: plus qu’un droit, une nécessité pressante »