Histoire

Ce pays d’une superficie de 318 000 Km2 avec 17 300 000 hts, partage des frontières avec la Guinée à l’Ouest, le Liberia au Sud Ouest, le Mali au Nord, le Burkina Faso au Nord Est et le Ghana à l’Est.

Situation des Droits de l’Homme

Depuis le coup d’Etat de décembre 1999, la Côte d’Ivoire a basculé dans des crises récurrentes qui ont débouché sur une guerre civile qui a provoqué la partition du pays. Les violations consécutives au conflit ont porté sur:

  • Des exécutions extrajudiciaires opérées par des escadrons de la mort.
  • Des atteintes à la liberté d’expression et de la presse avec leurs cortèges d’assassinats et enlèvements de journalistes, de mise à sac de rédactions de journaux, des mises à sac de rédactions de journaux et de locaux d’organisations des droits de l’Homme. Les dernières attaques ont concerné les sièges de la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme (LIDHO) et de l’APDH. Des étudiants de la Fédération estudiantine de Côte d’Ivoire seraient les responsables de ces attaques. Ils accusent la LIDHO et l’APDH de servir de base aux enseignants du supérieur en grève.
  • Des répressions violentes contre des citoyens étrangers.

Coalition Ivorienne des Defenseurs des Droits de l’Homme

Avec le processus de réconciliation amorcé grâce à la médiation du président burkinabé et la nomination au poste de ministre du chef des forces nouvelles M Guillaume Soro, la CIDDH (coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits Humains) envisage un programme de renforcement de capacités des défenseurs ivoiriens portant sur:

  • Les programmes de désarmement, démobilisation et réinsertion où les défenseurs pourraient participer et conduire les campagnes de sensibilisation et d’éducation à la culture de la paix.
  • De participer au retour à l’ordre constitutionnel et au renforcement du processus de démocratisation par une forte implication des organisations des droits humains dans la surveillance et le contrôle du processus d’identification par le biais des audiences foraines.
  • La responsabilité des médias dans le processus de réconciliation nationale, de démocratisation et d’instauration d’un cadre permanent de concertation et de dialogue.
  • Les défenseurs en danger, quelle technique pour leur exfiltration.
  • Les voies de recours internes et externes, les cours et tribunaux pénaux africains et internationaux pour une meilleure assistance des victimes de violations
  • Le Droit humanitaire et les droits de l’Homme, quelle place pour les défenseurs des droits humains du Sud.
  • Composition du Bureau Executif de la Coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits Humains

[gdoc key=”0AkfrOq-_EfwFdDIyaGljc3VtTTBCOF9XTVJ0WmVIQ2c”]

  • Liste des Associations/ Organisations membres de la CIDDH

[gdoc key=”0AkfrOq-_EfwFdFI5a3dYT3dNekZWcUNqTkRsNlRzR2c”]